Acheter ou construire

Labels et certifications de l’immobilier neuf : un gage de qualité ?

13 septembre 2019
label_et_certifications_immobilier_neuf

Lorsque l’on souhaite investir dans un logement neuf, il peut être tentant de choisir un bien labellisé ou certifié. Mais quels sont les labels et certifications de l’immobilier neuf ? Sont-ils réellement un gage de qualité ?

 

Labels et certifications : définitions

Lorsque l’on construit un bâtiment neuf, il est obligatoire de respecter un certain nombre de règles légales constituant une réglementation. La principale est la réglementation thermique RT 2012 qui encadre les performances énergétiques des logements neufs.

Les certifications, quant à elles, sont encadrées par la loi et permettent de valoriser les logements dont la qualité est supérieure à celle exigée par la réglementation. Ceux-ci doivent alors remplir un certain nombre de critères définis par un organisme indépendant accrédité, critères spécifiés dans un cahier des charges.

Pour ce qui est des labels, ils ont pour vocation de mettre en lumière les constructions dont le niveau de performance est supérieur à la réglementation. Cependant, certains se valent et d’autres non. Il n’est donc pas évident pour le consommateur de reconnaître ceux de qualité.

 

Les certifications : un gage de qualité

Les certifications étant encadrées par la loi, les consommateurs peuvent s’y référer sans risque. Voici les principales certifications :

  • NF Habitat est la certification de référence des logements de qualité ;
  • NF Habitat HQE (Haute Qualité Environnementale) est attribuée aux constructions qui limitent leur impact sur l’environnement et garantissent des conditions de vie saines et confortables à leurs habitants ;
  • BREEAM est une certification anglaise centrée sur l’impact du bâtiment sur l’environnement ;
  • LEED est une certification américaine orientée sur la gestion de l’énergie de la construction.

 

Les labels : sur lesquels s’appuyer ?

Contrairement aux certifications, les labels ne sont pas toujours gage de qualité. Voici donc ceux sur lesquels s’appuyer :

  • HPE (Haute Performance Energétique) et THPE (Très Haute Performance Energétique) ont pour but de réduire respectivement 10% et 20% des consommations d’énergie primaire (CEP) par rapport à celles exigées par la réglementation RT2012 ;
  • Effinergie+ identifie les bâtiments neufs ayant un faible impact énergétique ;
  • BEPOS Effinergie (Bâtiment à Energie Positive), est délivré aux constructions qui produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. C’est ce que l’on appelle l’Energie Positive ;
  • BBCA a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre ;
  • E+C- (Energie positive et réduction carbone) est attribué aux bâtiments à énergie positive et à faible empreinte carbone. Son obtention permet de demander en complément les labels BBCA et BEPOS Effinergie.