Investir dans l’immobilier

Quels sont les avantages de la nue-propriété ?

29 novembre 2019

Investir en nue-propriété consiste à acheter un bien mais à ne disposer ni de l’usage ni de la jouissance de celui-ci pendant une durée déterminée appelée démembrement (15 à 20 ans en général). Cette distinction entre usufruitier et nu-propriétaire permet de bénéficier de nombreux avantages.

 

Un patrimoine immobilier à prix abordable

Investir en nue-propriété permet de se constituer un patrimoine immobilier à moindre coût. En effet, il est possible d’acheter un bien immobilier avec une décote d’environ 40% du prix d’une pleine propriété. De plus, le nu-propriétaire n’a pas à payer la taxe foncière pendant toute la durée du démembrement.
Cependant, les grosses réparations restent à sa charge et aucun loyer ne peut être perçu pendant cette durée.

 

Aucune contrainte de gestion

Le nu-propriétaire n’a à payer aucune charge de gestion ou d’entretien pendant le démembrement. C’est alors l’usufruitier qui s’en occupe. De ce fait, ce dernier peut habiter le logement ou même le louer, et par conséquent se charger des réparations d’entretien.
Le nu-propriétaire ne pouvant pas louer le bien pendant la durée du démembrement, il n’a donc pas à chercher de locataire ainsi qu’à gérer tout autre aléa lié à la location. Autrement dit, c’est l’usufruitier qui se charge de toute la gestion locative (rechercher un nouveau locataire par exemple).

 

Des avantages fiscaux

Acheter un logement en nue-propriété permet de bénéficier de nombreux avantages fiscaux. En effet, le nu-propriétaire peut défiscaliser ses revenus fiscaux, tandis que l’usufruitier s’occupe des impôts et taxes inhérents à la jouissance du bien.
De plus, le fait de ne percevoir aucun loyer pendant le démembrement ne revêt donc aucune incidence sur l’imposition du nu-propriétaire.
Enfin, pendant le démembrement, le nu-propriétaire n’a pas à déclarer le bien et n’est donc pas imposable en IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) durant cette période, contrairement à l’usufruitier.

Des intérêts d’emprunt déductibles

Lors d’un achat en nue-propriété à crédit, le nu-propriétaire peut déduire ses intérêts d’emprunt de ses revenus fonciers actuels et à venir. De plus, il est possible de générer un déficit foncier. C’est alors le cas si le nu-propriétaire déduit les dépenses liées aux grosses réparations de ses revenus fonciers.

 

Une transmission à moindre coût

La nue-propriété permet de faciliter les transmissions et donations de biens immobiliers. Ainsi, la base des droits de transmission est seulement constituée de la valeur de la nue-propriété. De ce fait, il est aisé pour le donateur d’anticiper la transmission du patrimoine tout en profitant de l’usage du bien.

 

Une pleine propriété récupérée simplement

Le nu-propriétaire récupère la pleine propriété du bien et donc son usufruit à la fin du démembrement, et ce automatiquement et sans frais supplémentaires. Par conséquent, il peut disposer du logement librement et l’habiter ou le louer à sa guise.