Investir dans l’immobilier

Réduire le montant de vos impôts avec le déficit foncier

26 septembre 2018
deficit foncier

Le déficit foncier permet aux propriétaires de soustraire des revenus fonciers durant 10 ans sans que cet avantage fiscal ne se cumule avec d’autres réductions d’impôt. D’un montant maximum de 10700€ par an sur un bien loué, ce déficit peut être imputé sur le revenu global. Ce levier fiscal permet donc à un propriétaire de faire baisser le montant de son impôt sur le revenu. Explications en détail.

Réduire le montant de vos impôts

Les propriétaires achetant un logement à rénover dans le but de le louer peuvent déduire de leurs revenus fonciers les dépenses produites par les travaux. Si le bien est loué durant les trois années suivantes et si le coût de ces travaux est supérieur au montant des loyers reçus, un déficit foncier pourra diminuer leur revenu global taxable pour un maximum de 10 700 €. Les charges au-delà de 10 700 € ainsi que la fraction du déficit provenant des intérêts d’emprunts sont imputables sur les revenus fonciers des dix prochaines années.
De nombreux travaux sont également déductibles : travaux d’entretien, de réparation ou d’amélioration ou visant à maintenir ou remettre en état le bien. Cette stratégie nécessite une vision à long terme pour votre achat.

 

Exemple de déficit foncier

  • Mme L. gagne 30 000€ net/ an et possède un bien immobilier mis en location.
    • Ce bien, grâce au loyer, lui rapporte 5000€ de revenus bruts.
    • Ses charges, ici ses intérêts d’emprunt lui coûtent 1500€.
    • Les autres charges, ici travaux et taxe foncière, lui coûtent 8000€
    • Si l’on déduit les charges des revenus bruts cela donne : 5000€ – 1500€ -8000€ = -4500€
    • Mme L. est bien en déficit foncier. Les 4500 € étant inférieurs au plafond des 10 700€, on peut donc les reporter sur les revenus globaux de 30000€ : 30000€ – 4500€ = 25 500€
    • L’impôt sur le revenu sera calculé sur une base de 25 500€ et non 30 000€, soit une économie d’environ 1350€ sur ses prochains impôts. Mme L. paiera moins d’impôts, n’aura pas de nouvel impôt sur ses revenus fonciers et sera exonérée de prélèvements sociaux.

N’hésitez pas à contacter un de nos conseillers pour faire une évaluation réelle de votre réduction d’impôts en déficit foncier.

Avantages

• Déduire des charges liées à la location (exploitation, financières, entretien)
• Ne se cumule pas avec les autres réductions d’impôt
• Se constituer un capital